Simon Bréan : Le roman d’anticipation français, une tradition sans avenir ?

Vient de paraître aux éditions Classiques Garnier : dans le volume Romans et récits français, entre nationalisme et cosmopolitisme, dirigé par Anne Cadin, Perrine Coudurier, Jessica Desclaux, Marie Gaboriaud et Delphine Pierre, on trouvera un article de Simon Bréan intitulé : « Le roman d’anticipation français : une tradition sans avenir ? ».

Nikola Tesla : conférence de Valérie Stiénon

Valérie Stiénon donnera une conférence sur Nikola Tesla, où elle s’intéressera notamment aux dimensions steampunk et transmédiatique, le jeudi 26 octobre 2017.

La rencontre aura lieu dans le cadre du séminaire de l’imaginaire de la Bibliothèque des Littératures d’Aventures, au Théâtre de Liège (entrée libre et gratuite), de 12h10 à 13h. Plus d’informations ici.

Conférence de C. Barel-Moisan : Louise Michel, science et politique

À l’occasion du 6ème festival international des écrits de femmes, qui se tient à la Maison de Colette les 14-15 octobre 2017, Claire Barel-Moisan donne une conférence intitulée «Louise Michel, science et politique ».


Lorsqu’on pense à Louise Michel, la première image qui vient à l’esprit est sans doute celle de l’icône de la Commune. On la connaît avant tout comme la militante de l’anarchisme, la conférencière qui parcourt la France en défendant la révolution et le féminisme. Que ce soit pour la présenter sur un mode hagiographique comme « la bonne Louise », qui a dédié sa vie à la cause des déshérités ou pour faire d’elle un épouvantail, la pétroleuse, celle qu’on a appelée « la vierge rouge », la critique a eu tendance à se concentrer sur sa biographie et sur ses discours politiques, en laissant de côté la diversité de son œuvre, aussi bien scientifique que littéraire. Louise Michel n’est pas à proprement parler une savante, mais la science joue un rôle essentiel dans son projet utopique, et elle est également au cœur de ses fictions. On explorera cet aspect sans doute moins connu de la figure de Louise Michel, son œuvre littéraire, pour voir comment l’usage qu’elle fait de la fiction complexifie son message politique, et pour évaluer l’originalité de son positionnement dans l’histoire culturelle des sciences, au tournant du XIXe siècle.

Conférence de Delphine Gleizes : « Machines à voir »

Les Rendez-vous de l’histoire ont lieu à Blois, du 4 au 8 octobre 2017, sur le thème :  Eurêka. Inventer, découvrir, innover.

À cette occasion, Delphine Gleizes et Denis Reynaud donnent une conférence « « Machines à voir »: histoire des inventions et fantaisies optiques », samedi 7 octobre, de 14h30 à 15h30.

Plus d’informations en cliquant ici.